Conseils aux pilotes

Nouvelles

La qualité de vos cordes
Prendre soin de vérifier la qualité de vos cordes, idéalement une corde du type marin 3/8 de pouce serait l’idéal (autant pour stationnement au sol qu’amarrage au quai).

Ajout de pilote
Si un autre pilote, que ceux déjà mentionnés en page principale de votre contrat, désire utiliser votre appareil, n’hésitez pas à communiquer avec votre courtier.

Carnet bleu (licence de pilote)
Vérifiez votre carnet bleu (licence de pilote) à renouveler chaque 5 ans, comme un passeport (il y a une date d’expiration).

Charges extérieures
Évitez toutes charges extérieures…cela pourrait entrainer des problèmes lors d’une réclamation… (zone grise). Si vous prévoyez le faire, il est préférable de valider la conformité auprès de Transports Canada.

Propriétaire d’un hangar
Si vous êtes propriétaire d’un hangar, veuillez nous aviser (responsabilité civile probablement incluse à votre contrat).

Voler minimum 10 heures par année
Afin d’éviter une vérification de compétence, essayer de voler 10 heures minimum par année.

Garder vos factures
Important de conserver les factures de vos outils de navigation, comme par exemple : GPS / casque d’écoute /tablette électronique. Advenant une réclamation, on vous les demandera.

Vols d’équipement
Si possible, enlever vos radios lorsque l’avion est remisé tout l’hiver, afin d’éviter des dommages ou des vols.

Avant d’atterrir
Avant d’atterrir sur une surface cahoteuse, ou un plan d’eau inconnu, prenez-le temps de faire un survol à basse altitude avant d’atterrir.

Votre ELT
À l’occasion, vérifier le bon fonctionnement de votre ELT (dans les premiers 5 min de l’heure), et faire vérifier l’état de sa batterie une fois par an.